JULIETTE BOUTILLIER

JULIETTE BOUTILLIER

Je n'arrive pas

Sous la neige de Briançon, mon oncle me téléphone pour m'annoncer que ma tante est en train de partir... Je prends le premier train jusqu'à Lyon et durant le trajet, pour conjurer l'angoisse, la tristesse et la peur, je filme les paysages et les écritures de mon carnet. Je ne veux parler à personne, ce qui tombe bien, je suis seule dans le compartiment. La cassette s'arrêtera juste au moment où j'arrive dans la gare. Un hommage à ma tante que j'aimais énormément.

 

 

 



09/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres